Comment équiper son cabinet de thérapies naturelles ? Les 8 fondamentaux !

Dernière mise à jour : 24 mai

Avec en Suisse plus de 17 000 thérapeutes agréés, un positionnement qualitatif apparaît plus que jamais nécessaire. L'empathie et les techniques sont naturellement essentielles mais l'équipement vient juste derrière et permet de faire la différence. Réussissent les thérapeutes qui ne laissent rien au hasard et accueillent leurs patients dans un cabinet énergétiquement optimum, via 8 équipements incontournables.

Voir également la page : Les Fondamentaux pour thérapeutes Fiche pratique pdf : Equiper un cabinet de thérapies


Pour vous repérer facilement dans l'article :

Le point sur la question en 3 minutes chrono

Le choix stratégique du lieu de pratique professionnel

Le choix de sa table de massage professionnelle

Le choix des accessoires pour tables de massage et l’hygiène

La qualité de l’air dans le cabinet de thérapies naturelles

Offrir la qualité de l’eau à ses patients

Favoriser la relaxation via une protection contre les ondes

Une atmosphère vibratoire harmonieuse…

Le plus « nec plus ultra » pour marquer les esprits: oxygénation cellulaire et/ou lunettes psio

Liens et contact pour en savoir encore plus


L’équipement des thérapeutes professionnels en 3 minutes chrono :


En amont du moindre équipement, le lieu de pratique doit évidemment avoir été choisi avec soin : idéalement à l’extérieur de chez soi (à moins de disposer d'une pièce dédiée), lumineux, correctement aéré, calme et propre. On pourra alors l'équiper avec les 8 fondamentaux du thérapeute professionnel :


1. Une table de massage pratique et confortable : Les prix se sont effondrés avec le made in China et il est désormais possible de s’équiper correctement avec la moitié du budget d’il y a vingt ans. Raison de plus pour aller vers le haut de gamme. Prêtez la plus grande attention à la qualité et au confort de votre table et choisissez un revendeur qui vous propose du choix (qualitatif) ! On évitera ainsi les tables avec trou central, les têtières non flexibles et les mousses bas de gamme. On privilégiera les tables pliantes, plus polyvalentes. La référence qualitative demeure la marque américaine Oakworks. Voir www.tablesmassages.ch


2. Des accessoires adaptés aux thérapies pratiquées : Après la table, les accessoires, fonction de votre pratique ou évolutions possibles : tabouret, boudins, couvertures plus ou moins chauffante, etc. Sauf si votre technique est exceptionnelle (cela arrive), vous serez jugez à la qualité de votre plus mauvais équipement et vous n’aurez jamais une seconde chance de faire une première bonne impression. Voir Accessoires professionnels pour tables de massages


3. Une hygiène professionnelle irréprochable : Une table de massage doit être recouverte avec une housse à élastiques pour un positionnement impeccable. Elle sera ensuite recouverte d’un papier-tissus que l’on changera entre chaque patient. Idem pour la têtière avec un choix de tissus et donc de confort. Moins que cela revient à se moquer de ses patients. Voir Hygiène pour tables de massage


4. Un diffuseur d’HE ou un purificateur d’air : A défaut de pouvoir aérer le cabinet entre chaque patient, un diffuseur d’huiles essentielles à verrerie permettra de ioniser et de purifier l'air en quelques dizaines de secondes. Vous pouvez préférer une base d’eau ou une ventilation en continue des HE mais l’effet ne sera pas le même et les deux appareils sont donc complémentaires. Le purificateur d’air est une option moins olfactive (et donc moins agréable) mais il rassure les patients, positionne dans le haut de gamme et peut tourner en continue. Vous trouverez tous les prix, du marketing au nec plus ultra professionnel Eolis Pro (capable par exemple d'éliminer 99,6% de tous les Coronavirus). Voir www.air-pur.ch


5. Une fontaine à eau sans bactéries : Proposer de l’eau est la moindre des choses mais offrir une eau chlorée ou chargée en bactéries sera contradictoire avec l'approche thérapeutique. Le nec plus ultra serait de proposer justement de l’eau thérapeutique (eau hydrogénée anti-oxydante via Idrogen ou eau chargée d’oligo-éléments via Oli-dyn à partir d’une eau faiblement minéralisée et donc généralement osmosée) mais offrir une eau biocompatible demeure la priorité. Après une filtration de base, n'oubliez pas la dynamisation de l'eau : placez l’eau par exemple dans une magnifique carafe Alladin pour une nette différence énergétique en quelques minutes seulement. Alternativement, démontrez à vos patients l’énergie de l’eau Avant-Après grâce à la cruche à vortex. Voir www.eaunaturelle.ch


6. Une protection contre les ondes : Vos patients sont là pour se détendre alors pourquoi continuer à les soumettre aux ondes extérieures (Wi-Fi, antennes relais, géobiologie et appareils électriques) s'il existe des solutions pratiques ? Le MF04, simple cône de 7cm de la gamme CMO – la référence scientifique – permet de supprimer immédiatement l’essentiel des perturbations biologiques liées aux ondes extérieures non contrôlables, de favoriser lâcher prise et relaxation et de faciliter l’assimilation des compléments alimentaires. Voir www.protection-ondes.ch


7. Un système audio enveloppant : Vous avez évidemment pensé à la musique de relaxation mais avez-vous réfléchi aux effets des ondes sonores sur le psychisme de vos patients. Les morceaux diffusés devraient déjà être en 432 Hz (au lieu du stressant 440 Hz). Ensuite, vous avez le choix : un bon système audio ou le spectaculaire Mechow 360° pour un effet enveloppant. Le nec plus ultra reste toutefois le système vibro-acoustique Psio-Trans (plus d'info ci-dessous) installé sous la table de massage afin de ressentir physiquement les vibrations de la musique… et ses multiples bienfaits !


8. Les équipements "nec plus ultra" qui font la différence : Il y a des équipements qui marquent les esprits et positionnent immédiatement le thérapeute dans une catégorie à part. Une minute de Bol d’air Jacquier professionnel avant et après la séance permettra d’oxygéner ses cellules et de faire office de sas avec le monde extérieur. Une séance avec les lunettes de relaxation Psio aidera à beaucoup mieux de détendre. Le nec plus ultra serait toutefois la combinaison des deux : une oxygénation cellulaire en profondeur sur 21 minutes via la technologie allemande Airnergy couplée à la relaxation mentale Psio, avec ou sans audiocaments et multi-évocation éricksonienne. Vide mental + oxygénation cellulaire + techniques manuelles sur du matériel professionnel ? Qui fait mieux ?


Il est évidemment possible de s’équiper progressivement (en suivant l’ordre de la liste) mais il n’y a pas non plus de raison majeure (à l’exception du point 8), de différer un investissement aussi fondamental de positionnement professionnel. Il est possible, certainement, d’y arriver par la seule force de ses convictions et formidables techniques mais pourquoi prendre le risque de faire moins bien ou de prendre plus de temps ?



En savoir beaucoup plus sur les tables de massage et l’équipement professionnel des thérapeutes :


La qualité de la formation est primordiale et elle n’a malheureusement pas grand-chose à voir avec l’agrégation automatique suite au diplôme ou le remboursement par les assurances complémentaires. La confiance vient de la pratique et cette pratique doit aider à se faire rapidement à l’habit de thérapeute. A ce titre, le lieu d’exercice, la cohérence de vie et l'équipement professionnel feront toute la différence.


Le choix stratégique du lieu de pratique professionnel


Avant de reprendre le cœur du sujet (l’équipement professionnel autour des 8 fondamentaux), commençons par une remarque d’ordre générale : l’habit ne fait peut-être pas le thérapeute mais son lieu d’exercice si ! La pratique chez soi est tolérée mais, sauf à disposer d’une pièce exclusive réservée, il est généralement déconseillé d’inviter ses patients à investir sa sphère privée. Un cabinet extérieur est hautement préférable ne serait-ce que pour se rendre au travail et y changer d’état d’esprit, du familial au professionnel. Les énergies ou vibrations (voir plus bas) ne sont en effet pas les mêmes...


Si vous êtes débutants, rejoindre un centre de bien-être ou un spa permet d’entrer immédiatement en action, dans le vif du sujet (pour ne pas dire des patients). Les risques sont par contre d’être soumis à un travail à la chaîne sans la possibilité de vous constituer une patientèle et d’être tributaire de l’ambiance et du matériel existant, pas toujours de la meilleure créativité ou qualité. Ceci constitue une excellente expérience pour vous lancer sans risque puisque sans frais (vous êtes rémunérés à l’acte ou salarié) et renforcer votre technique mais rares sont ceux qui y restent plus de quelques années - sinon mois - tant le travail est éreintant et frustrant, caractère du gérant en prime !


La seconde possibilité est de louer un espace, à temps complet ou partiel, au sein d’un centre de thérapies naturelles. Votre technique doit alors évidemment être au point et vous devez pouvoir apporter une expertise à l’équipe déjà en place afin de renforcer la synergie. Là encore, par contre, vous vous retrouverez normalement tributaire du décor et de l’équipement déjà en place, sans grande personnalisation possible. La qualité de la table de massage et du matériel vous donnera d’ailleurs une indication quant au sérieux du centre en question.


La voie royale vient en troisième lieu (ou troisième étape) : se lancer (enfin) à son compte avec son propre cabinet ! Là, vous prenez tous les risques car vous devenez absolument libre de votre activité, sans compte à rendre sinon à vos patients à qui vous devez apporter bien plus qu’une agrégation et un remboursement d’assurance. Si vous n’avez pas été formé par une école réputée à plusieurs techniques que vous réussissez à combiner en synergie afin de vous adapter aux besoins de vos patients, oubliez cette orientation et continuez à vous former. Le marché n’a plus besoin de thérapeutes en technique X ou Y (plus d’une centaine sont listées en suisse par une certaine fondation "quantitative") mais d’excellents généralistes combinant plusieurs techniques afin d’obtenir des résultats probants.


C’est également dans cette configuration que vous serez en mesure de vous équiper correctement afin de pouvoir refléter votre professionnalisme et vous distinguer de la concurrence. La grande majorité des thérapeutes n’étant pas correctement équipés, il reste en effet de la place pour faire encore la différence !


Le choix de sa table de massage professionnelle

Comment choisir sa table de massage est une question rarement abordée en écoles de thérapies naturelles, ne serait-ce que parce qu’elles sont parfois elles-mêmes très mal équipées. Comment apprendre correctement des techniques thérapeutiques sur des tables bas de gamme made in China ? Energétiquement (même pour l’enseignement de la MTC), nous nous retrouvons dans une belle incohérence…


Choisir une table de massage, lorsque l'on est professionnel, c'est choisir un équipement pour une vingtaine d'années au minimum. D'où l'intérêt de bien cerner ses besoins puis d'être correctement conseillé. Ceci passe par une série de questions :


Quelle largeur ? Des écoles conseillent encore la table la plus large possible, oubliant que ce n’est pas la taille du patient mais du thérapeute qui est déterminante, histoire qu’il ne se casse pas le dos ! Le poids en transport ne sera pas non plus le même…


Quelle épaisseur de mousse ? Alors là attention car les chiffres communiqués ne veulent souvent rien dire : non seulement ils ne retranscrivent en rien la qualité de la mousse mais les mesures sont le plus souvent visuellement extérieures et non pas intérieures depuis la planche de support... pour alors une belle arnaque !


Une table pour quel usage ? Occasionnel ou professionnel ? Table principale ou d'appoint ? Pour un cabinet ou pour être transportée en entreprise ou au domicile des patients ? En cabinet, on privilégie le confort d’une mousse supérieure. En transport, l’encombrement et le poids dans un sac adapté.


Une structure en bois ou en aluminium ? Le bois est plus chaleureux et plus stable, l'aluminium est plus léger et résistant aux conditions extrêmes (humidité d'un vestiaire sportif par exemple) mais propice aux ondes électromagnétiques (voir plus bas). La solidité des tables de massages (même chinoises) n’est désormais plus un problème et la structure en bois s’impose donc généralement.


Quel type de massages/thérapies pratiquez-vous ? Relaxants, sportifs ou polyvalents, en fonction des besoins ? Allez-vous apprendre d'autres techniques dans les années qui viennent ? La durée de vos massages risque-t-elle d'augmenter ? En cas d’évolution, mieux vaut partir sur un package complet incluant têtière et appui-bras. Les autres options (pour allonger la table par exemple) sont plutôt gadget.


Quelle est la qualité de la têtière ? Entre les tables avec trou facial (inconfort assuré !) et les têtières haut de gamme articulées à deux niveaux, il y a un monde... qui distingue le professionnel !


Au bout de combien de séances/massages souhaitez vous avoir remboursé votre table ? Une table de qualité supérieure justifie-t-elle une ou deux séances supplémentaires ?


Surtout, quelle image souhaitez-vous offrir à vos clients/patients ? Aimeriez-vous personnellement rester allongé une heure ou une heure trente sur une table moins confortable ?


Ceci étant clarifié, il n’y a pas trente six tables professionnelles disponibles (les marques ont disparu les unes après les autres face à la concurrence du made in China) et c’est pourquoi la visite à un showroom n’est même plus indispensable… voire déconseillée si c’est pour se retrouver avec la même qualité bas de gamme (pour toutes les tables) et des vendeurs insistants… Notre showroom virtuel donne déjà bien plus de choix qualitatif !


Après avoir visité le site, un entretien avec un conseiller expert permet d'affiner ses besoins, de sélectionner la meilleure table de massage et de l'équiper correctement. En Suisse, vous pouvez me joindre au 076 532 8838. Il est également possible de passer me voir à l'appartement de Genève (sur rendez-vous).


Le choix des accessoires pour tables de massage et l’hygiène

Une fois la table de massage professionnelle trouvée (avec normalement têtière et appui-bras), le reste vient normalement tout seul : un revendeur sérieux de table propose en général tout ce qui tourne autour ou vient dessus.


Les seuls accessoires indispensables en soi avec une table sont les linges de protection : il convient de protéger la table des accrocs, raison de plus si le client n’est pas dévêtu ! Et s’il se dénude, alors il appréciera d’être en contact avec du tissus plutôt qu’avec le Polyurethan (PU) de la table, sans parler du PVC des tables les plus bas de gamme.


Ces housses de protection seront munies d’un élastique et adaptées à la taille de la table afin de ne pas bouger lorsque le patient se retournera. Un thérapeute sérieux se concentre sur ses techniques et non à remettre en place des linges inadaptés.


Il existe quantité d’autres accessoires mais qui dépendent alors de ou des techniques utilisées ainsi que du confort souhaité :


- le thérapeute doit-elle être assis et lui faut-il du coup un tabouret à roulettes ?

- le patient, sur le ventre ou le dos, apprécierait-il un boudin de support, sous les jambes ou la nuque par exemple ?

- une couverture chauffante (à même la table) en hiver peut-être ?

- une couverture en coton pour s’y réfugier avec sa nudité ?

- une housse de protection contre les huiles ?


Les extenseurs de table – souvent proposées dans le package des tables de massage bas de gamme – ne servent par contre en général à rien : il est très rare pour un patient de tomber de sa table et c’est à nouveau le confort du thérapeute qui prime. Plus une table est large et plus il sera difficile de ne pas se casser le dos !


La sécurité et détente du patient sont garanties en premier lieu par le confort et de la qualité de la table de massage mais l’hygiène vient immédiatement derrière et doit faire l’objet d’un protocole strict. La housse coton-polyamid recouvre et protège la table mais le patient ne se couche normalement pas dessus mais sur un tissus papier qui sera changé entre chaque patient, idem évidemment pour la têtière, lieu de tous les dangers.


Vous pouvez avoir la table la plus confortable du monde et tout gâcher par du papier "médical" bas de gamme et donc irritant sur la peau ou opter à nouveau pour le qualitatif. Plusieurs qualité de papier sont généralement proposées dont des options lavables en machine (papier de tables) ou des versions premium ergonomique (papier têtière). Tout cela sera évidemment changé entre chaque patient.



La qualité de l’air dans le cabinet de thérapies naturelles

En matière de ionisation, le seuil pour la santé est estimé à 1 500 ions négatifs par cm3. Or, dans un cabinet, le taux tombe à 10-50 ions par cm3 voire à zéro s'il y a la climatisation ! Conséquences ? L'impossibilité de se ressourcer convenablement et d'apprécier le confort de la prise en charge. A cela s'ajoute la pollution de l'air "classique" liée aux meubles en aggloméré, produits chimiques et autres parfums d’ambiance encore trop souvent utilisés pour une pollution de l'air intérieure généralement plus importante que l'air extérieur.


L’aération 5 minutes de la pièce entre chaque patient serait idéale mais soyons honnête, ce n’est pas toujours possible, ne serait-ce que parce que les fenêtres (quand il y en a), ne s’ouvrent plus systématiquement et aussi parce que le courant d’air requiert également d’ouvrir la porte… En outre, il ne peut faire froid dans votre cabinet !


Les désodorisants classiques « bien ventiler après usage » à base de produits chimiques cancérigènes ou allergènes sont évidemment à proscrire. Le spray à base d’huiles essentielles et d’alcool masquera rapidement les mauvaises odeurs tout en en dégageant d’agréables mais ce qui monte descend et il faut également penser à le faire…


Les encens, papier d’Arménie et autres bougies parfumées sont à proscrire puisque relarguant dans l’atmosphère des substances cancérigènes. En fait, il ne faudrait jamais rien brûler en intérieur et tant pis pour l’ambiance « bien-être » présentée dans les magasines ou les spas. En thérapie naturelle, la cohérence et le fond devraient l’emporter sur la forme !


Les huiles essentielles ont, en diffusion atmosphérique, le pouvoir de détruire les moisissures et les staphylocoques et de limiter sensiblement le nombre de colonies microbiennes. Dans un cabinet de thérapies, un mélange "relaxant" diffusé via un diffuseur à verrerie puissant (diffusion par nébulisation) – 10 à 30 secondes entre chaque patient – permettra de renouveler la qualité de l’air et d’y répandre une agréable odeur au naturel. C’est rapide mais il faut également penser à le faire et ne surtout pas oublier de débrancher rapidement sous peine de sursaturer l’air. Voir le puissant diffuseur Nabio (rupture de stock mais encore quelques modèles disponibles).


Disposer d'un diffuseur à verrerie est toujours utile pour un usage ponctuel en profondeur mais le plus simple pour un cabinet est en fait le simple diffuseur d’huiles essentielles à base d’eau. Quelques gouttes d’HE suffisent pour plusieurs heures de diffusion et l’on ne prend aucun risque. Bon, tout cela est très subtil (ne serait-ce que parce que les HE ne sont pas solubles dans l’eau) et on ne luttera pas vraiment contre les pollutions de l’air mais cela sent bon et la vapeur d’eau participera à une légère humidification de l’air.


A l’intérieur, un air trop chargé d’eau développe les moisissures mais, hors vétusté d’un habitat incorrectement ventilé, le souci principal est plutôt le manque d’eau. En été, du fait de la climatisation (ou de la condamnation des fenêtres dans certains bâtiments dits "écologiques"), l’air est trop sec et nuit à notre respiration. Même problématique en hiver à cause cette fois du chauffage. En dessous de 20% d’humidité relative, il y a un risque d’assèchement des muqueuses, d’éruptions cutanées et de troubles respiratoires…


Mais revenons à la purification de l’air. Le professionnel souhaitant aller au cœur des fibres et offrir le meilleur à ses patients (notamment en période d’épidémie), envisagera alors un traitement mécanique de l’air en continue. Toutes les grosses marques proposent leurs solutions à coup de marketing mais rares sont celles qui peuvent se targuer d’une validation indépendante et en milieu médical ! C’est le cas du Filtre Air Pro Eolis, capable par exemple d’éliminer 99,6% de tous les coronavirus. Vous trouverez moins cher mais vous ne trouverez pas mieux !


Devenez apporteur d’affaires et touchez un forfait sur chaque produit AIR que NOUS vendons. Il suffit de demander un code ambassadeur puis de nous adresser vos patients. Nous nous chargeons du reste via une discussion de base afin de bien cerner les besoins qualité de l’air, dans l’intérêt du patient. Voir Partager l'essentiel !



Offrir la qualité de l’eau à ses patients

L'eau thérapeutique Oli-dyn

N’en déplaise au marketing (des régies ou des embouteilleurs), l’eau servie est la plus souvent une eau inappropriée: "morte" (dévitalisée), polluée et chlorée, bien loin de l’eau biocompatible requise en thérapies naturelles, très éloignée des besoins vitaux de l'organisme.


99% des molécules de nos cellules sont des molécules d'eau et nous sommes aussi mal en point parce que nous ne respectons pas notre eau. Prenons conscience de l’importance de sa qualité et nous irons tous beaucoup mieux, ne serait-ce que parce que nous aurons enfin du plaisir à boire !



Vous pouvez naturellement, en tant que citoyen, préférer fantasmer sur l'excellence de l'eau du réseau (l'Eau de Genève par exemple) et offrir de l’eau chlorée à vos visiteurs. En tant que thérapeute, une information ainsi qu’une cohérence de base sont toutefois attendues. L’eau est, après la qualité de l’air, le second fondamental et ce que nous buvons devrait nous apporter de l’énergie (protons + électrons), en tout cas ne pas nous en enlever, comme dans le cas de l’eau alcaline et oxydante du robinet.


Nous avons de la chance de disposer partout, sur tous nos robinets d’une eau "potable". Cette eau constitue la base de travail pour une double approche : la filtration puis la dynamisation. L’objectif est d’aboutir à une eau douce et agréable à boire, véritablement biocompatible, seule manière d'être correctement hydraté.


Plus précisément, vous avez le choix en cabinet entre trois solutions de filtration : la filtration « classique » à base de charbon actif, l’ultrafiltration sans gaspillage d’eau ou bien alors le nec plus ultra osmose inverse. Dans ce dernier cas, l’idéal serait alors un dispositif sans raccordement au réseau d’eau afin de pouvoir facilement l’installer dans votre cabinet, à proximité de votre table de massage : l'osmoseurs polyvalent budget ou la Fontaine Iona avec dynamisation intégrée.


Côté dynamisation, deux solutions pratiques et efficaces : placer l’eau filtrée dans une magnifique carafe en verre Alladin 1.3L ou bien dans une cruche à vortex pour une dynamisation encore plus spectaculaire.

En troisième étape et dans l’hypothèse où vous disposez d’un osmoseur, il vous est possible de proposer de l’eau thérapeutique à vos patients : Oli-dyn pour les oligo-éléments de base (avec ou sans détection préalable des carences) ou l’eau hydrogénée très anti-oxydante, la plus chargée en énergie électrique, via le petit appareil Idrogen.


Prendre soin de la qualité de son eau devrait aller de soi mais la majorité des thérapeutes – même parfois nutritionnistes – n’en parlent curieusement pas et ne mettent rien en œuvre pour améliorer les choses. L’eau est pourtant la voie royale pour faire une différence qualitative et se positionner comme thérapeute sérieux, soucieux de remonter en amont des problèmes. Une bonne proportion des problèmes de santé ont en effet comme origine un défaut d’hydratation du fait d’une eau de piètre qualité.


Devenez apporteur d’affaires et touchez un forfait sur chaque produit EAU que NOUS vendons. Il suffit de demander un code ambassadeur puis de nous adresser vos patients. Nous nous chargeons du reste via une discussion de base afin de bien cerner les besoins qualité de l’eau, dans l’intérêt du patient. Voir Partager l'essentiel !



Favoriser la relaxation des vos patients via une protection contre les ondes électromagnétiques pulsées

Vous souhaitez vous détendre et bien dormir ? Votre chambre à coucher devrait être un sanctuaire avec le minimum d’appareils électromagnétiques, le Wi-Fi coupé et une protection biologique efficace afin d’être en mesure de se ressourcer durant votre sommeil.


Et le cabinet de thérapies naturelles ? On privilégiera pour sa table de massage le bois sur la structure en métal. On veillera également à ne pas abuser de la couverture chauffante, que l’on débranchera (l’éteindre ne suffit pas) dès que possible. On respectera également une distance d'au moins 1 mètre entre la table de massage et tout interrupteur ou appareil électrique.


Limiter au maximum en amont est une chose mais soyons clairs : nous sommes cernés par les ondes artificielles pulsées et avons de plus en plus de (sans-fil) à la patte ! Que pouvons-nous donc faire en aval, dans une optique de détente maximale des patients et de préservation énergétique du thérapeute ? La solution est la protection biologique contre les ondes CMO.


CMO signifie en français Oscillateur Magnétique de Compensation. Référence scientifique via une vingtaine de tests biologiques, la technologie CMO n'augmente pas, ne réduit pas, n’absorbe pas ni ne modifie les rayonnements ou l'efficacité des appareils polluants : ils n'agissent pas sur le fonctionnement des appareils électroniques. L’action de la technologie CMO se porte directement au niveau cellulaire.



Le CMO compense les effets biologiques des rayonnements électromagnétiques artificiels et restaure le rythme naturel du corps humain. Il suffit de placer un cône MF04 pour être ainsi protégé des effets du Wi-Fi, des antennes relais, de la géobiologie et de tous les appareils électriques, jusqu’aux lignes hautes tension ! Le CMO MF04 protège ainsi de toutes les ondes extérieures que l’on ne peut pas contrôler et qui perturbent forcément la relaxation puisque tout être vivant est forcément perturbé par les ondes artificielles pulsées.


Le CMO est composé d'une solution microcristalline brevetée, structurée par une charge électromagnétique, elle-même contenue dans une antenne d'aluminium élaborée en fonction du matériel et des fréquences à protéger. Activée par le rayonnement de l'appareil émetteur d'ondes (téléphone, wi-fi, ordinateur, etc.), cette substance saline cristalline va générer un signal hyper-faible de compensation qui, pour schématiser, va dire à l’organisme : « Tout va bien, tu peux reprendre ton rythme normal ». On constate en effet, via les tests biologiques, un rétablissement des paramètres…


Il existe énormément de dispositifs contre les ondes mais seuls des tests biologiques permettent de juger de l'efficacité d'une protection ! Et qui en a réalisé à part les CMO ? Objectivement pas grand monde...


Les CMO demeurent ainsi la référence historique et scientifique, la seule solution à être reconnue par l'AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) comme un "excellent moyen (...) de nous protéger efficacement de l’incertaine mais probable nocivité des ondes électromagnétiques", "ils vous aideront à mieux vivre les ondes électromagnétiques probablement nocives qui nous entourent". Ils sont également recommandés par le Prof. Marc Henry, scientifique de référence de l’eau : « Tout le monde propose son système de protection. Moi je n'en connais qu'un qui a fait ses preuves. Je les ai fait tester par des labos, ça marche très bien » (Conférence Eau et électromagnétisme, le point de vue de la science).


Installer le cône MF04 dans votre cabinet vous prendra 30 secondes pour ensuite être tranquille en permanence, sans aucun entretien. Son coût ? CHF 218.- seulement. Il couvre 100m2 sur 3 étages ce qui devrait être largement suffisant pour un cabinet de thérapies. Il existe un plus gros cône, le MF05 pour 200m2 sur 4 étages.

Alternativement au cône, il est possible d’envisager le galet TR26 « traveller », à porter sur soi avec une protection de 12m2 et une aide additionnelle pour les personnes électro-hyper-sensibles. Il coûte CHF 148.- Les autres dispositifs (MP24 pour téléphones ou PC16 écrans ou ordinateurs) ne sont pas indispensables dans une optique d’accueil de patients mais seraient cohérents pour le thérapeute.


Que se passe-t-il avec une protection CMO ? Immédiatement, votre patient cesse d'être soumis aux effets délétères des multiples ondes électromagnétiques de l’environnement. Il est ainsi forcément plus relaxé et détendu, avant, pendant et après le traitement. Naturellement, l'électromagnétisme de vos propres mains fera une autre différence…



Une atmosphère vibratoire harmonieuse…


La vibration est synonyme de vie : fréquences électromagnétiques, lumineuses, auditives, sensitives,… Tout est information, tout est fréquence, tout est ondes, tout est énergie, tout est vibration...


Il y a par contre de bonnes et de mauvaises vibrations, terme utilisé tant pour décrire l’ambiance générale (« Il y a de bonnes vibrations ici ») que l’aura d’une personne (« Elle émet de bonnes vibrations ») ou encore le ressenti, en l’occurrence d’un thérapeute face à un patient.


On peut préférer le terme d’énergie mais l’idée est la même : un cabinet de thérapie naturelle doit présenter une harmonie ou une cohérence générale fin de dégager de bonnes vibrations susceptibles d’apaiser ou au contraire de stimuler le patient, bref, d’améliorer son taux ou son état vibratoire. A ce titre, la musique est évidemment une vibration de choix !


La fréquence, exprimée en hertz (Hz), est le nombre de fois qu'un phénomène périodique – on pourrait donc dire "vibration" se reproduit par unité de mesure du temps. Plus la fréquence est élevée plus la longueur d'onde est courte. Un son grave a une fréquence plus faible (et propage moins d’énergie) qu’un son aigu. Chaque note de musique correspond à une fréquence précise dont une fréquence de référence pour le « LA », classiquement en 432 Hz sous l’impulsion de Guiseppe Verdi en 1884 puis artificiellement transformée via une norme internationale en LA 440 Hz en 1955.


Le 432 Hz est la fréquence harmonique de la Terre ainsi que la fréquence de résonance de l’eau ! Écouter une musique en 432 Hz nous rapproche ainsi de notre nature quand le 440 Hz nous en éloigne voire nous stresse. La plupart des musiques actuelles ne sont ainsi pas accordées sur notre vibration naturelle… et nous ne parlons même pas ici de Hard Rock dont nous connaissons, depuis les travaux de Masaru Emoto, les effets délétères sur la structure de l’eau… constituant majeur de notre organisme (voir plus haut).

Bref, quelque soit la musique diffusée dans votre cabinet, elle devrait être idéalement en 432 Hz. Ensuite, le mode de diffusion a également son importance. Le système Haute Fidélité Mechow et sa diffusion "spacialisée" à 360 degrés est sans doute ce qui se fait de mieux pour un budget encore raisonnable (plus conséquent toutefois que les marques du gros commerce). Toute la pièce baigne dans la musique. Une énergie naturelle bénéfique circule partout et vous fait vibrer de l’intérieur.


Le nec plus ultra et le système le plus ingénieux pour les thérapeutes reste toutefois le Psio-Trans, système vibro-acoustique installé sous la table de massage afin de ressentir physiquement les vibrations de la musique… et ses bienfaits ! Deux « transducteurs » (hauts parleurs utilisant le support en bois sur lequel ils sont fixés comme membranes vibratoire) transforment la table de massage en un énorme « haut-parleur » sur lequel le sujet se trouve étendu. Et là, l’harmonisation et la relaxation ne sont plus les mêmes du tout : les vibrations musicales se propagent dans tout dans tout le corps et génèrent une forme de massage profond des tissus mous et du squelette.

La sensation de plaisir est intense mais nous observons également un rééquilibrage harmonique des tensions des muscles moteurs et des viscères. Les fréquences encodées ont été étudiées spécialement pour obtenir des effets sur l’ensemble du corps. Naturellement, les enregistrements sont en 432 Hz et le dispositif vient avec plus d’une cinquantaine de titres, pour autant de voyages harmonisants et régénérants…



Le plus « nec plus ultra » pour marquer les esprits: oxygénation cellulaire et/ou lunettes de relaxation psio


Il y a les éléments de base et puis il y a le grand luxe, qui fait plaisir et place le thérapeute dans une classe à part. Le système vibro-acoustique pour table de massage ci-dessus en fait évidemment partie mais d’autres solutions haut de gamme devraient être envisagées dans une optique de prise en charge holistique.


Le terme de respiration désigne en médecine ou en biologie la production d’énergie par les cellules, bien loin de la superficielle « ventilation pulmonaire » que nous pratiquons tous mécaniquement : est-ce que mes cellules reçoivent suffisamment d’oxygène pour fonctionner correctement ? Généralement non et c’est pourquoi nous sommes tous plus ou moins en hypoxie. Les dispositifs d’oxygénation cellulaire visent à améliorer significativement les choses.



Le bol d’air Jacquier est le plus connu dans les pays francophones avec un appareil familial « Tonic » (déconseillé en cabinet) et un professionnel « Aéro 2 » beaucoup plus efficace : 1 minute devant le bol d’air avant une thérapie puis 1 minute en fin de séance permettront à vos patients de beaucoup mieux assimiler l’oxygène ambiant durant 2 à 3 heures, de mieux profiter de leur séance… et de s’en souvenir !




La technologie allemande Airnergy fait globalement la même chose mais avec une base d’eau et sur une séance de 21 minutes, plus douce et profonde. Là, il s’agit de se poser – lors d’un soin thérapeutique par exemple – et de laisser agir… On pourra combiner cette oxygénation cellulaire avec l'hypnose éricksonienne et les audiocaments des lunettes de relaxation Psio, en choisissant le titre adapté à la problématique : stress, joie de vivre, gestion du poids, sommeil, sexualités, addictions, etc.


Le choix de la technologie se fera selon l’intégration souhaitée : le bol d’air Jacquier est indépendant, Airnergy, le Psio ou la technologie vibro-acoustique intégrés à la thérapie sur table de massage, voire facturés à part. Attention tout de même à ce que tout ceci n’interagisse pas trop avec la nécessaire anamnèse, discussion et thérapie manuelle proprement dite. Noyer le patient sous la technologie est parfois le signe d’une mauvaise maîtrise des techniques de base. Mieux vaut une première séance de contact vibratoire bien « humain » avant d’intégrer progressivement ces différentes aides, jusqu’à une synergie holistique, signe que rien n’aura été laissé au hasard !


Mais avant toute chose, donc, la qualité de sa table de massage…


Pour en savoir encore plus sur l'équipement professionnel d'un cabinet de thérapies naturellles

La page d'information PRO : Les fondamentaux pour Thérapeutes

La fiche pratique pdf: Equiper un cabinet de thérapies

Les tables de massages et les accessoires professionnelles : www.tablesmassages.ch

Le portail historique d'information sur les 8 fondamentaux : www.lemieuxetre.ch

Le site moderne (et responsive) sur les 8 fondamentaux : www.solutionsbio.ch

Me contacter pour une analyse gratuite et experte de votre situation :

+41 (0)76 532 8838 (rappel possible), sms ou mail


Professionnels, venez tester gratuitement les dispositifs à l'appartement de Genève (sur rendez-vous)











128 vues0 commentaire